img
Retour
aux réalisations

Résidences Apero Charlemagne

Type
Multilogement
Intervention
Nouvelle construction
2022
Lieu
Charlemagne
image

Les prémisses conceptuelles reposent sur deux éléments naturels ayant eu un impact considérable sur le développement de la ville de Charlemagne : l’eau et le bois. Située au confluent de quatre cours d'eau, Charlemagne a occupé une position stratégique dans l’implantation d’un moulin à scie dès 1867.

Le projet aborde ces deux thématiques dans une réinterprétation à la fois architecturale et paysagère.

image

L’aménagement paysager, d’inspiration rustique, cherche à reproduire une forêt en devenir. Des environnements forestiers aux espaces à découvert, la proposition paysagère crée un véritable écosystème. Le couvert végétal s’entrelace aux axes piétonniers qui s’élargissent et se resserrent pour rappeler la confluence des cours d’eau. Sur l’ensemble du site, le sol s’élève et s'abaisse, offrant ainsi une frontière organique, douce et naturelle avec le voisinage.

image
image

Sur le terrain, à travers « Le jardin des confluences », s’élève, telle une forêt, un bâtiment.

Totalisant 348 unités, les étages résidentiels surplombent un volume commercial vitrée et affirment leur verticalité. Bien ancrées au sol, les colonnes s’élancent tels des troncs d’arbres, vers les hauteurs. L’intégration de bandeaux horizontaux métalliques de couleur contrastante amplifie la verticalité et unit les étages. Le détail des garde-corps combiné aux variations d’épaisseurs de matériaux ajoute au langage des ombres portées et rappelle l’analogie à la masse d’une forêt composée de milliers de troncs, de branches et de feuilles.

image

Dès l’entrée, l’axe de circulation principal traverse le hall et offre une vue dégagée sur la forêt urbaine de la cour arrière. La continuité visuelle offerte par les revêtements de sol et l’intégration de bacs de plantations et de roches naturelles renforcent l’idée que les jardins se poursuivent à l’intérieur.

image
image
image

Les différents espaces communs s’expriment clairement par des jeux de retombées de plafond ainsi que par l’utilisation de revêtement de bois tantôt dans la partie haute de la pièce, tantôt dans la partie basse. Ces ajouts de bois tissent un lien avec l’une des deux prémisses conceptuelles.

image
image
image
image
image